Étiquettes

, , , , , , , , , , , ,

A chacun son petit déj...

A chacun son petit déj…

26 février 2015…

Je me sens de plus en plus mal… Mes yeux se voilent par moments comme si j’étais embrassé par une douce magie envoutante… Mon corps ne réclame plus de manger depuis quelques temps… J’ai l’impression réelle de flotter dans les airs, ensorcelé je le suis… J’entends des bruits que personne d’autre n’entend autour de moi… Je me sens épié et pointé du doigt… Une drôle de sensation qui ne s’en va pas… Qu’ai-je donc bien pu faire en trifouillant de ma frénétique curiosité ? D’aller chercher quelques vérités dans des lectures qui ne m’étaient pas destinées ?

Est-ce toi ô Papa Erzukiel ?

Je préférerai ne pas dire mot de notre secret

Sinon, j’en avalerai ma langue…

Trois chapitres sont complets à cette heure sur la première partie qui en compte cinq de ce roman, N’y descendez jamais ! Il ne reste plus que 17 chapitres à reformater et je dois l’avouer, l’aide de la fiole de Vitriol a été des plus providentielles. Je dirais même un grand secours et je remercie cette dame qui a su révéler de cette peau qu’elle ne me convenait pas…

Pierre Bellemarre a trop longtemps habité ce corps dans lequel je me suis caché en pensant de mon style, de ces envolées lyriques qu’elle seraient le meilleur de moi-même mais j’avais tort… A présent à vif, même si l’air me décape au moindre de ses souffles, de mes doigts squelettiques, je tiens une plume sous l’emprise à mon âme et qui sort un récit dont les premiers retours annoncent qu’il serait Prenant…

J’en claquette d’impatience de mes dents de savoir ce que l’on pourrait penser de ce récit mais chaque chose en son temps, les effluves sonores des Lambi et Djoumba reviennent à mon esprit… Oh putain même le jour, ils ne s’arrêtent pas…

@2015 - Fabrice LIEGEOIS

@2015 – Fabrice LIEGEOIS

Publicités