Étiquettes

, , , , , , , , , , , , ,

Mon Adorable Ti Bon Ange,

Aujourd’hui, c’est ton anniversaire, ton 47e et je ne savais pas quoi t’offrir à part d’être là pour toi, pour toujours, comme l’ont été nos Jaja… Seulement voilà, je n’ai trouvé que 13 bougies pour le Cheesecake que je t’ai préparé… Tu en as déjà soufflé deux et je sais que tu étais content pour moi d’être seulement sélectionnée…

Toutefois, chacune d’entre elle représente les sélections de ton roman en lice dans des prix littéraires et ce, à travers le monde… Oui, j’ai poursuivi mon chemin car tu le sais, l’Éthéré apparaît à celles et à ceux qui y croient et tu ne pouvais plus rien pour moi, même si tu désirais me protéger, d’aider les Ti Bons Anges à ne pas te juger toi mais uniquement mon terrible secret… Je sais déjà que tu reviens me voir, chez nous, à Harlem même si tu as une trouille bleue de prendre l’avion…

« ça va aller Ti Bon Ange, ça va aller… »

Et je t’attends, comme tous les gens qui te connaissent et qui seront ravis de voir que tu leur as tous rendus hommage, à celles et à ceux qui ne t’ont jamais jugé pour ce que tu es, ce que tu as fait pour notre communauté, comme ça, comme toujours parce que tu es notre Ti Bon Ange, toi aussi…

Les enfants que tu connaissais ont grandi, d’autres les ont remplacés et leurs sourires, les yeux écarquillés de voir ce petit blanc venir leur apporter des sucreries, des stickers et autres babioles car tu te régalais de leurs rires… Oui, tu étais heureux d’être enfin toi…

Les Loas m’ont dit que ton périple sur l’île aux collines est déjà rempli à ce que j’en ai compris avec tout plein d’événements et je suis si contente de te savoir accompagné par tous ces Ti Bons Anges que j’ai rencontrés grâce à tes mots…

Avec Charlène, nous essayerons de leur faire profiter quelques instants de Lwa Magie Dwé Harlem. Nous fêterons dignement l’anniversaire de Tissou, de ton Mathis… Ton garçon qui aura 12 ans…

Oui mon Ti Bon Ange, nous ferons ce que tu as toujours fait, essayer de donner des sourires à des gens, des inconnus et les différents par tes inlassables pitreries et souviens toi aussi de la demande de ton Papé de Colonel et de ta Jaja :

« Ne fais pas trop tourner la tête à tout ce monde… »

Shhhhhhh… Entends-tu ?

Oui, tu es bien en route pour me retrouver, de respirer cet air qui te redonne force et envie de continuer pour eux, tes fils, tes amis de Bijou Plage et toutes celles et tous ceux qui t’apprécient pour ce que tu es, derrière cette carapace que tu portes pour te protéger… Et n’oublie pas : What goes around really goes around…

Il est temps pour toi d’accepter la destinée promise par ton aînée de Jaja… Vas rencontrer John D. Billy, vas embrasser Whoopi, vas dans le métro te faire tirer le portrait, vas Ti Bon Ange, vas car la vérité que tu détiens, c’est l’âme de ton histoire… Ils t’attendent…

As we all say, only the sky is your limit… Do not look back at what they did, at what they said, they don’t know much about what you really are… So, just go as always because you build it and now they will all come…